Les forêts

Jusqu'à 200 personnes
CD92/W.Labre

Les forêts

Jusqu'à 200 personnes

La forêt dorée et la prairie

Les bouleaux pleureurs qui se parent en automne d’un manteau de feuilles dorées ont donné son nom à cette partie du jardin Albert-Kahn. Les épicéas, dont les jeunes pousses prennent une teinte très lumineuse en avril, finissent de donner tout son sens à cette appellation. Dans la prairie, la priorité est donnée aux couleurs et aux formes végétales.

La forêt bleue

La forêt bleue tient son nom des cèdres de l’Atlas et des épicéas du Colorado qui y sont plantés sur une surface de 1 340 m². Ces conifères forment toute l’année un rideau végétal bleuté et épais. À travers les branches d’épines bleues, on distingue le marais, constitué par deux petites mares artificielles. Avec leurs espèces aquatiques (nénuphars, roseaux, iris d’eau…), ces deux bassins évoquent un petit jardin d’eau rappelant le jardin de Claude Monet à Giverny.

La forêt vosgienne

Cette forêt est directement liée à la vie d’Albert Kahn, originaire du Bas-Rhin : il a souhaité reconstituer un décor montagneux chargé de souvenirs d’enfance. Les conséquences de la tempête de 1999 ont été l’occasion d’une restauration complète de cette parcelle. Au cœur de l’Île-de-France, cette scène sylvestre est une invitation au voyage.

 

événements

Salle

carte, accès

retour